Intégrateur informatique : quelle est sa place dans l’entreprise ?

Le développement de l’informatique a mis en évidence le métier d’intégrateur système. Étant spécialisées dans ce domaine d’activité, de plus en plus d’entreprises font appel à ses services.

L’intégrateur proprement dit

Le métier d’intégrateur avoisine celui du développeur, à la différence d’une récente évolution. En premier lieu, l’éditeur conçoit des produits logiciels pour le plus grand nombre. Ensuite, l’intégrateur informatique accompagne un tiers dans la personnalisation et le déploiement de ces produits. En d’autres mots, il collabore et précède l’éditeur. Spécialiste de l’outil informatique, il prend en charge la production de nouveaux applicatifs, la traduction, la transposition des différents composants spécifiques. Le tout est ensuite assemblé au système d’information de l’entreprise en prenant compte de l’architecture réalisé plus tôt.

Les différentes compétences du professionnel

L’intégrateur informatique travaille en SSII auprès des éditeurs de logiciels. Il peut également être en relation directe avec les entreprises. L’intégrateur Neyrial est considéré comme étant une borne entre les applications fonctionnelles et l’infrastructure informatique. Il est rattaché au chef de projet et travaille au sein de différentes équipes de techniciens. Cependant, de plus en plus d’entreprises exigent une prise en charge complète des projets. Par ce fait, de nouveaux domaines de compétence voient le jour comme le conseil organisationnel et opérationnel.

Une approche professionnelle

L’intégrateur informatique est un professionnel qui propose une architecture qui convient parfaitement aux besoins du client. Les fonctions désirées par l’entreprise sont prises en compte pour ensuite les transformer en procédés opérationnels. La stratégie et le mode de fonctionnement sont spécialement définis en corrélation avec les unités de l’entreprise. Cela sous-entend bien la stratégie de cette dernière, ainsi que ses ressources humaines.

Intégrateur informatique, les qualités requises

Le métier d’intégrateur est encore jeune et intervient sur la chaîne de production. L’intégrateur doit maîtriser les différentes applications informatiques et langages de programmation pour travailler même dans des conditions d’urgence. Ses compétences techniques sont, outre les langages, les architectures, architectures SOA, services Web, ESB. Ce métier exige également une bonne expérience, un esprit d’équipe, une rigueur, une rapidité, une créativité, une adaptabilité, une parfaite méthodologie et une logique.

About the author

Patrice

View all posts